31/01/2012

En cinq jours, la gauche est en hausse de 1,5% et la droite en baisse de 0,3%

Hollande monte à 26,1%, Sarkozy coince à 23,1%, Le Pen et Bayrou sont en baisse à 20,1% et 11,5%, voilà le bilan du mois de Janvier qui s'achève. Le Président-toujours Président a parlé sur un nombre inégalé de chaînes de télévision et l'audience était au rendez-vous, mais écouter ne signifie pas adhérer, à en juger par les votes exprimés depuis cette allocution. Il y a bien eu un petit rebond de 0,2% pendant quelques heures et puis c'est tout ! Sarkozy recueillait 23,7% d'intentions de vote au 15 Janvier, il est donc en recul de 0,6% en quinze jours. Les deux animateurs de ce début d'année, Le Pen et Bayrou, voient s’essouffler le bon vent qui les portait depuis la mi-Janvier avec un recul de 0,7% pour la première et de 0,5% pour le second en une semaine.

Le Bourget plus fort que l'Elysée
En cinq jours, le total des voix de gauche est en hausse de 1,48% à 39,02%, tandis que celui des voix de droite subit une érosion de 0,3% pour un total de 29,62%. Plus que jamais, ce sont les électeurs du centre et de l'extrême-droite qui feront cette élection 2012. A écouter le Président de la république, il est clair que c'est vers Bayrou que se tourne l'UMP, mais il n'est pas sûr que le béarnais du MoDem l'entende de cette oreille et se laisse instrumentalisé.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire