02/04/2012

Comme le dit le proverbe, malgré le mauvais temps, mars prépare en secret le printemps

Nos deux sondages de projections mensuelles du mois de mars ont rendu leurs verdicts et deux nouvelles versions sont déjà en ligne pour suivre les tendances d'avril. Au bilan de mars, des bouleversements à tous les étages et comme le dit le proverbe, malgré le mauvais temps, mars prépare en secret le printemps, cela rassurera peut-être ceux qui ont dérouillé.
Sarkozy (26,89%) a dépassé Hollande (26,62%) et progressé de +1,94% dans les intentions de vote en un mois, tandis que son challenger a perdu -3,81% sur la même période. Mélenchon, nouveau troisième homme, a vu son compteur exploser et brigue maintenant 15,65% des suffrages le 22 avril prochain, soit une hausse de +4,81% en un mois ce qui est stupéfiant. Dans le même temps, Le Pen (14,89%) a perdu -1,96% et a reculé à la quatrième place. Bayrou a progressé de +1,4%, mais il reste sûrement très en-dessous de ses attentes à 11,42%. Regardés de plus près ces chiffres sont encore plus spectaculaires si nous mesurons la variation du nombre de votes pour chaque candidat, c'est-à-dire sans tenir compte du reste de l'échantillon. Ainsi Sarkozy a vu son nombre de votants progresser de +7,77%  tandis que Hollande voyait le sien fondre de -12,5%. Le Pen a vu son nombre de votants perdre -11,63%, alors que celui de Mélenchon a fait un bond de +44,37% ! Bayrou qui n'a progressé que de +1,4%, a vu le nombre de ses votants s'accroître de +14,42%.
Ceux qui sont sur une dynamique positive sont donc Sarkozy, Mélenchon et Bayrou, chez les ténors, sachant que du côté des petites candidatures, Dupont-Aignan et Joly sont à la baisse alors que les petits de l'extrême-gauche sont eux aussi dans une tendance haussière.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire