05/12/2011

En Novembre, le retour du roi

Votes des utilisateurs de Spécial Élections du 2/11 au 2/12
Le mois d'Octobre était le mois de la marée rose avec la Primaire du PS et l'investiture de François Hollande mais, en Novembre, le Président de la République a presque entièrement comblé son retard. Les projections de Premier tour sont maintenant si serrées que l'observateur se demande qui bénéficiera de la meilleure dynamique électorale à la fin de l'hiver.
Pour l'instant Hollande tient, soutenu par une bipolarisation de plus en plus forte. La remontée de Sarkozy a généré en dernière semaine une vague de votes utiles de sympathisants de gauche, de centristes et d'indécis qui ont permis à Hollande de reprendre la tête du Premier tour d'une poignée de voix.
Logiquement les petits candidats ont fait les frais de cette réaction anti-Sarkozy et leurs intentions de vote se sont érodées. Mélenchon, seul candidat dont le nombre de soutiens grandissait aussi vite que celui de Sarkozy en début de mois, a fini par redescendre sous les 7,5%, alors qu'il avait dépassé les 8,1%. Eva Joly finit le mois sous les 4%, une surprise quand on pense qu'EELV séduisait 8,5% des votants en Mai dernier, avant que l'ancienne juge ne soit désignée pour porter ses couleurs. Nos projections ne prennent pas encore en compte Philippe Poutou, le candidat NPA, et Jean-Pierre Chevènement mais, nous les intègrerons bientôt.

5 commentaires:

  1. Cela fait combien de voix d'écart entre Sarkozy et Hollande au sondage sur le 1er tour ?

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour à vous,

    Pourquoi ce décalage entre le nombre du 1er et celui du 2e tour ?

    Salutations

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  4. @Thom Je pense que l'explication est à chercher du côté du score de M. Le Pen, dont beaucoup de soutiens s'abstiennent au 2e tour plutôt que de choisir entre Sarkozy et Hollande.

    RépondreSupprimer