16/12/2011

Chirac condamné mais, pour 40% des votants, les politiques sont toujours au-dessus des lois

La condamnation de Jacques Chirac n'a rien changé, pour 40% des votants, les politiques sont toujours au-dessus des lois, comme en témoigne la clémence de la peine de deux ans avec sursis au regard des délits jugés. Un sentiment de justice à deux vitesses règne et seuls 20% des votants pensent le contraire.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire