12/03/2012

Pour 42% des votants Joly n'intéresse personne

26,7% des 3708 votants affirment que "le pluralisme est en danger", ou s'étonnent du manque d'égalité des temps de parole, lorsque la candidate d'EELV n'arrive pas à se faire inviter chez Des paroles et des actes sur France 2. Pour les autres, la situation est sans appel : 42% estiment que "Joly n'intéresse personne", et un sur trois que "les médias ne cherchent que l'audience". C'est pourtant l'intérêt des campagnes électorales. S'il ne nous est donné à entendre que le discours de ceux qui concourent pour le second tour, le pluralisme sera en danger et l'ennui nous rattrapera assez vite.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire