28/02/2012

Pour près de 2 votants sur 3, Governatori peut arrêter sa grève de la faim

Il se bat pour pouvoir se faire entendre. Governatori est le candidat de l'Alliance écologiste indépendante (AEI) et il a entamé une grève de la faim pour que le CSA, le Conseil supérieur de l'audiovisuel, oblige les médias et les instituts de sondage à prendre en considération sa participation à l'élection présidentielle. Notre sondage Grève vous propose depuis ce matin de vous exprimer sur la quête des 500 parrainages de l'AEI et, pour l'instant, près de deux votants sur trois estiment que cette participation serait inutile, ou s'y opposent carrément. L'opinion est versatile, qui aurait imaginé en Mars 2011, après le drame de Fukushima Daïchi, que l'écologie serait quasiment absente de la campagne électorale, avec une candidate verte officielle sous les 2% d'intentions de vote et des écologistes alternatifs en panne de parrains ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire