30/01/2012

Pour 1 votant sur 2, les sondages ne sont pas fiables à 3 mois du Premier tour

Les sondages ne seraient pas fiables à trois mois du Premier tour de la Présidentielle, selon 54,4% des 699 votants de notre sondage Opinion. L'exemple du 21 Avril 2002 était donné en référence avec la surprise d'avoir vu Le Pen Père parvenir au second tour sans avoir crié gare. Oui mais, depuis il y a eu 2007, où les sondeurs avaient vu juste pour le duel Sarkozy - Royal et la victoire finale de l'UMP. Et 2012 ? Nous verrons bientôt mais, pour que les sondeurs se trompent, il faut que les écarts entre les candidats soient réduits, ce qui n'est pas vraiment le cas actuellement. Ils pourraient se resserrer pendant les trois mois de campagne électorale à venir mais, nous n'en sommes pas là.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire