06/05/2011

My God, it was a real upheaval

Après quelques jours de vacances à Londres ;-) je reviens et trouve un paysage politique français... bouleversé ! Cela doit être le printemps, ou le fait que nous sommes pile à un an du second tour.
Olivier Besancenot ne représentera pas le NPA car il souhaite voir son parti rééditer l'effet nouvelle tête qui avait valu à la LCR de l'époque, son meilleur score depuis longtemps.
Jean-Pierre Chevènement (MRC), quant à lui, s'est souvenu qu'il n'était pas seulement un auteur de livres à succès (cf. La France est-elle finie ? Prix du livre politique 2011) et qu'il était indispensable à la gauche. Indispensable comment ? Comme en 2002, ou comme en 2007 ? En 2002, de nombreuses voix au PS l'avaient accusé d'avoir torpillé la candidature du Premier Ministre socialiste Lionel Jospin et d'avoir fait le lit de Jean-Marie Le Pen (FN). En 2007, il avait signé un accord avec le PS et roulé pour Ségolène Royal. Et cette fois-ci ? Votez sur l'application Elections 2012 et donnez-nous votre opinion.


Chevènement "sera candidat" en 2012 sur Europe1fr

Aucun commentaire:

Publier un commentaire